Ajouter des grilles de protection pour les fenêtres : comment faire son choix ?

Pour sécuriser une habitation, il existe un grand nombre de possibilités : alarme, poignées et fenêtres antieffraction… Ces éléments participent à protéger les maisons et autres bâtiments des intrusions. Les grilles de défense aussi appelées grilles de protection ne sont pas en reste. Elles allient sécurité et esthétisme pour garder un espace extérieur harmonieux. Professionnels, bricoleurs aguerris ou débutants, les différents types de grilles permettent à tous de pouvoir s’équiper. Mais alors, comment choisir ses grilles de défense de manière efficace ? 

1 – Définir le type de grille de protection

Elles s’adaptent à tous les types de fenêtres et de façades. Pour répondre à vos besoins, il existe deux types de grilles de défense.

Les grilles prêtes à poser sont idéales pour des bricoleurs peu avertis. Simple d’installation, notamment sur une fenêtre de taille standard, le prémontage facilite sa mise en place. Vous pouvez choisir cette option autant pour une fenêtre de taille standard que pour une fenêtre sur mesure.

Plus difficiles à intégrer, les grilles à composer devront tomber entre les mains expérimentées d’un professionnel ou d’un bricoleur chevronné. L’avantage de ce type de grille de protection est sa grande diversité de personnalisation grâce à l’ajout d’accessoires de décoration. Vous devez, toutefois, prendre en compte la configuration de votre façade pour la réaliser sur mesure. Il en va de même pour les fenêtres dites “hors normes”.

2 – Adapter les types de pose et de fixation à la configuration de la fenêtre

La pose d’une grille de protection se réalise selon la configuration de la menuiserie qui l’accueille. En effet, vous aurez à choisir une grille en fonction des possibilités de fixation et du type de pose.

Ainsi, on peut intégrer les grilles de défense selon deux types de pose : 

  • Pose en tableau : grille scellée ou vissée dans l’huisserie intérieure de la fenêtre ;
  • Pose en façade : grille fixée sur la façade extérieure de la fenêtre.

La fixation des barreaux verticaux et des barres transversales se réalise également de deux façons : 

  • Grille à sceller : barreaux scellés à l’intérieur ou à l’extérieur de la fenêtre dans la maçonnerie ;
  • Grille à visser sur une platine : les platines permettent de viser la grille dans le mur avec des chevilles et des vis.

3 – Choisir ses grilles de défense avec esthétisme

Harmoniser vos espaces extérieurs est un point important. C’est pourquoi, les fabricants redoublent d’ingéniosité pour offrir une multitude de designs de grilles. Ainsi, différentes formes sont proposées dont voici quelques exemples : 

  • Grille droite : simple et efficace contre les intrusions ;
  • Grille en œil-de-bœuf : prend en compte la forme arrondie de l’œil-de-bœuf ;
  • En flèche : son aspect est plutôt dissuasif en cas de tentative d’effraction ; 
  • Plein cintre : harmonieux avec la forme arrondie de la fenêtre…

Décider d’ajouter une finition à vos barreaux renforce l’esthétisme de vos grilles de protection. Il existe des barreaux droits, mais aussi torsadés ou avec des formes géométriques.

4 – Opter pour le matériau le plus adapté

Fer forgé, fer, acier ou aluminium sont les matériaux utilisés pour la confection des grilles de défense des fenêtres. Opter pour un matériau résistant et robuste doit être fait selon votre lieu d’habitation. En effet, certaines régions étant plus sujettes à des intempéries ou à des climats forts, le matériau des grilles devra être adapté en conséquence.

Par exemple, les habitations en bord de mer devront s’équiper d’un matériau solide et qui ne s’oxyde pas avec le temps. Pour renforcer la solidité des grilles, il est également possible d’ajouter un traitement supplémentaire d’anticorrosion tels que le thermolaquage ou la galvanisation

Assurer un entretien efficace et approprié de vos grilles de protection garantit non seulement leur longévité, mais aussi leur robustesse et leur efficacité en termes de sécurité.

5 – Respecter les normes imposées par les assureurs

Pour être indemnisée en cas d’intrusion, une habitation assurée ne suffit pas selon les contrats. Il est donc primordial de respecter les conditions qu’imposent les assureurs.

De ce fait, les grilles de protection doivent respecter un espacement maximum de 12 cm entre les barres verticales. Les barreaux verticaux et horizontaux doivent être scellés, avec du mortier de scellement par exemple, ou soudés dans le mur.

Enfin, la configuration de la fenêtre, de la porte ou du balcon peut être stipulée dans les clauses de votre contrat. Il peut s’agir, par exemple, de vérifier la hauteur de votre fenêtre par rapport au sol pour savoir si vous êtes soumis à l’obligation d’installer des grilles de défense.

La protection d’une bâtisse, peu importe sa nature, favorise la tranquillité et la sérénité de ses propriétaires. Outre les grilles de protection, il existe d’autres solutions pour assurer à la sécurité de vos fenêtres et de vos portes-fenêtres en PVC comme l’ajout de volet de roulants ou les poignées HOPPE Sécustik qui offrent des avantages intéressants.