Blog Post

Read usefull post about our goods
L’isolation thermique de sa maison : par où commencer ?

L’isolation thermique de sa maison : par où commencer ?

292

D’où proviennent les déperditions de chaleur ?

La première source de déperdition de chaleur vient généralement du toit : elle est estimée entre 30 et 35% des pertes totales d’énergie d’une maison.

Ensuite viennent les murs avec 20 à 25% de déperdition suivi par les fenêtres de 15 à 20 %.

Le système de renouvellement de l’air intérieur ou VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) est lui responsable de 5 à10 % des pertes en énergie. Le plancher bas représente 10 à 15 % des pertes de chaleur et enfin les ponts thermiques avec 10% des déperditions.

                                                                  Déperdition en énergie d'une maison

Dans cet article, nous nous intéressons principalement à l’amélioration de l’isolation thermique de l’habitat. En partant du principe, très utilisé dans le domaine de la rénovation énergétique, que l’énergie qui coûte le moins cher est celle que l’on n’utilise pas. Nous n’aborderons pas le choix de la source de chauffage, ni celle de la climatisation. Nous observerons simplement les moyens d’économiser de l’énergie en ne l’utilisant pas donc en isolant au mieux son habitation.

Nous vous avons présenté les différentes opérations d’amélioration de l’isolation thermique par ordre de faisabilité du plus simple au plus compliqué. Bien entendu, dans le cadre d’une rénovation énergétique globale des organismes tels que l’ANAH proposent des diagnostics gratuits afin de vous orienter dans vos choix.

Le toit ou l'isolation des combles

Avec sa surface importante, c’est une des parties de la maison qui est la plus exposée au froid et à la chaleur. Le plus souvent, nos maisons sont construites avec un faux plafond sur lequel est ensuite posée une couche d’isolant (laine de verre déroulée). Au fil des années, cet isolant se tasse et se détériore. Ses capacités d’isolation thermique diminuent et il est nécessaire de le changer. Dans le domaine des travaux d’isolation thermique des bâtiments, on considère que c’est l’investissement le plus rentable à effectuer. En effet, selon le type d’isolant choisi, il vous en coûtera de 2 500 à 6 000 euros pour isoler un plafond de 100 m². Vous aurez ainsi amélioré votre confort, été comme hiver, et pourrez réaliser d’importantes économies d’énergie immédiatement.

                                                             Isolation des combles

Les fenêtres et portes fenêtre

La pose de nouvelles fenêtres PVC ou aluminium va vous permettre d’améliorer considérablement votre confort. L’étanchéité de vos ouvertures étant largement améliorée, vous ne sentirez plus les courant d’air froid provenant de vos anciennes fenêtres. Les nouvelles menuiseries PVC ou aluminium possèdent des coefficients de transmission thermique (Uw) bas et vous feront réaliser de substantielles économies d’énergie. La fenêtre PVC est la plus couramment utilisée. Ses performances thermiques et son esthétisme alliées à son coût très abordable en font la préférée des rénovations énergétiques. Les fenêtres et porte fenêtres aluminium sont elles aussi largement posées sur les chantiers de rénovation. Notamment pour la mise en place de baies coulissantes de grande largeur qui nécessitent un matériau très rigide. Les menuiseries aluminium ont prix moyen de 40 à 60 % supérieur à celui des menuiseries PVC.

Bref, en changeant ses fenêtres et porte fenêtres et pourquoi pas ses volets roulants ou battants vous améliorerez votre confort thermique et aussi acoustique.

                                                                   poseur de fenêtre PVC

Le renouvellement de l’air intérieur ou les VMC

Pour deux raisons principales, l’air contenu dans notre maison doit être constamment renouvelé.

La première raison est que cet air se charge, en fonction de nos activités, d’humidité. Si cette humidité n’est pas évacuée, notre habitat devient inconfortable et de la moisissure peut apparaître aux endroits où cet air entre en contact avec une surface froide (pont thermique).

La deuxième raison est que les matériaux modernes, les traitements et peinture utilisés dans la décoration de nos intérieurs vont dégagés des Composés Volatiles Organiques dont certains sont extrêmement dangereux pour notre santé.

Pour ces deux raisons, il est important que notre air soit renouvelé. Les Ventilations Mécaniques Contrôlées se chargent de ce travail. Leur principe consiste à aspirer l’air des pièces dites humides (cuisine, salle de bain, toilettes) à l’aide de bouches d’extraction. En créant cette dépression, elles permettent à l’air « neuf » de pénétrer à l’intérieur par les aérations des fenêtres ou portes fenêtre ou le plus souvent grâce à la mauvaise étanchéité des menuiseries anciennes. La mauvaise nouvelle est que la VMC chasse de l’air chaud vers l’extérieur et fait entrer de l’air froid vers l’intérieur. Ce qui est un moindre mal au regard des gaz toxiques qu’elle nous évite de respirer.

Dans le cadre d’une rénovation énergétique, il existe un moyen de diminuer les pertes en énergie de cette aération indispensable. Cela passe par l’installation d’une VMC double-flux. Les bouches d’extraction se situent toujours dans les pièces humides et l’air qu’elles aspirent passe par un échangeur (sorte de radiateur avec ailettes). Cet air réchauffe l’échangeur avant d’être envoyé à l’extérieur. En même temps de l’air est aspiré vers l’intérieur par la VMC. Il passe par l’échangeur où il est réchauffé et est ensuite redistribué dans les autres pièces par des bouches d’aération.

La VMC double-flux reste assez simple à installée dans le cas d’habitation de plain-pied avec faux plafond. Dans les autres cas, notamment de maison à étage avec dalle béton, son installation nécessite des travaux plus lourds à réaliser.

Le coût moyen d’une installation de VMC double-flux se situe entre 4 000 à 6 000 euros.

 

Les murs

Les murs sont la base d’une maison. Ils sont comme le toit exposés au froid intense et aux chaleurs extrêmes. Pendant de nombreuses décennies, leur isolation s’est faite à minima et leur rôle important dans la rénovation énergétique a permis de développer des techniques nouvelles en isolation thermique. Améliorer l’isolation des murs par une ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur) ou une ITI (Isolation Thermique par l’intérieur) est une opération contraignante. Elle est souvent engagée lors de gros travaux de rénovation et son coût varie en fonction des matériaux choisis et de la méthode utilisée. Vous donnez un ordre de grandeur de prix est assez difficile tant les options sont variées mais les budgets se situent plutôt autour de 30 000 à 70 000 euros.

                                                                Isolation extérieure des murs

 

Le plancher bas

C’est une isolation couramment mise en place pour les maisons à étage avec garage au rez de chaussée ou avec cave. Isoler le plancher bas d’une maison bâtie sur une dalle béton est une opération presque impossible. Certaines entreprises utilisent une mousse polyuréthane projetée, d’autres des panneaux de polystyrène expansé. Mais quelque soit la méthode les résultats sont intéressants et bien sûr améliorent l’isolation thermique.

Les ponts thermiques

Ce sont des endroits où l’isolation n’a été ou a été mal réalisée. L’air froid de l’extérieur s’y engouffre et peut favoriser l’apparition de tâche d’humidité.

Difficiles à traquer, sauf à la caméra thermique, la lutte contre les ponts thermiques est longue et fastidieuse. Certains sont simples et peuvent être éliminés facilement, d’autres nécessitent des travaux d’envergures. Impossible de vous chiffrer ici le coût d’une intervention afin de les faire disparaitre.

Conclusion

Sauf si vous disposez d'un budget conséquent vous permettant d'entreprendre une rénovation énergétique globale, vous pouvez réaliser des améliorations au fur et à mesure des années. Il est préférable de les étaler dans le temps que de ne rien faire. Vous économisez de l'énergie et vous valorisez votre patrimoine. L'isolation du toit, le changement des fenêtres et portes fenêtres ou l'installation d'une VMC double-flux sont des interventions qui durent moins d'une semaine et vous apporteront confort et gain d'énergie immédiatement.

Nos conseillers techniques sont à votre disposition au 0475787552 du lundi au vendredi de 09h00 à 12h0 et de 14h00 à 18h00.

Ils peuvent vous informer sur les différentes solutions d'isolation thermique et vous transmettre toutes les informations techniques utiles à vos travaux de rénovation.

Ils sont à votre disposition pour vous aider à réaliser votre devis en ligne sur notre site de vente internet de fenêtre PVC, portes fenêtre PVC et volet roulant sur mesure.

N'hésitez pas à les consulter pour configurer en ligne votre menuiserie PVC. 

Nos meilleures ventes

  • Lot de 10 cales de menuisier 5mm
    Lot de 10 cales de menuisier 5mm
    3,60 €
  • Tube de silicone ton pierre
    Tube de silicone Blanc 7070 Plus
    4,80 €
  • Compriband
    Compriband
    19,20 €
  • Lot de 10 cales de menuisier 2mm
    Lot de 10 cales de menuisier 2mm
    3,60 €

RECEVEZ NOS DERNIERES OFFRES

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé de nos dernières offres et nouveaux produits !

Articles a la une

Les cales de menuisier : à quoi servent-elles ?

A quoi servent les cales de menuisier pour la pose d'une fenêtre ou porte fenêtre ?

Qu'est-ce qu'une cale de menuisier et comment l'utiliser ?

...
Lire la suite
Qu'est-ce que la micro-ventilation ?

Qu’est-ce que la micro-ventilation ?

Vous connaissiez les fenêtres PVC avec des ouvrants dits « à la française...

Lire la suite